Header Ads

Développement durable



Votre site d'analyses sang et or fête ses trois ans.

À l'échelle d'une vie humaine, cet âge est anecdotique au regard du temps restant à vivre. Cependant, du point de vue de l'espérance de vie sur le Web, 3 ans ce n'est pas rien !

Lens absolu a connu plusieurs phases au cours de cette période : celle d'une montée en charge a précédée une autre de professionnalisation pour enfin aboutir à une ultime phase de déploiement.

Chacune de ces étapes a nécessité un investissement important de ma part aussi bien en temps consacré qu'en ressources exploitées.

LIRE le tout premier article paru sur le site, en 2018 : Les douze travaux d'Éric Roy

Aujourd'hui, ce processus de construction est terminé et a permis au site de se faire un nom que beaucoup connaissent, voire reconnaissent. 

Dès lors, il est maintenant important d'apporter une nouvelle impulsion. Et cet élan doit être celui de l'enracinement. 

Il correspond donc à un mouvement vers l'intérieur (rétractation) alors que depuis sa création, Lens absolu a logiquement initié un mouvement vers l'extérieur (expansion). "En somme, se recentrer sur soi, c’est se tourner momentanément vers l’intérieur de soi pour être en accord avec soi et en harmonie avec notre environnement, nous dit Mathieu Vénisse sur le site penser-et-agir.fr.

Se reconnecter à son être 

"L’idée est donc, de revenir sur son axe et se reconnecter à son être. Plus précisément, de prendre tout simplement conscience de ce que l’on est réellement. Dans le but non seulement, d’accéder instantanément à toutes nos ressources et ainsi optimiser notre potentiel dans chaque étape de notre vie. Mais surtout pour pouvoir reprendre confiance en soi afin de construire la vie qui nous ressemble. Et par conséquent de nous sentir aligné avec l’extérieur" précise encore le spécialiste. 

Pour être clair, je vais revenir aux fondamentaux. Gervais Martel parlerait lui de remettre l'église au milieu du village. Chacun ses mots mais les actes sont similaires.

Car il me semble que le risque de toute activité de passion est celui de la dispersion. À trop vouloir en faire, on perd le fil de ce que à quoi on tenait en débutant son activité. Et alors, on s'essouffle. Puis, on arrête.

Pour éviter ce chemin, il va donc me falloir rester centré sur l'essence même du site, c'est-à-dire, l'analyse de la vie du RCL : gestion, management, organisation, économie,  tactique et performance.

Un modèle de développement durable

Concrètement, certaines rubriques vont ainsi disparaître dans les semaines à venir, de même que certains thèmes d'articles, et presque toute la partie data.

L'effet recherché est d'obtenir une actualisation des données du site moins prenante pour moi car moins récurrente. Et alors, optimiser l'énergie et le temps que je peux consacrer au site.

En somme, c'est de définir un modèle de développement durable dans lequel le rythme de consommation de mes ressources renouvelables ne devra pas excéder le rythme de régénération de ces mêmes ressources. Tout un programme.

Longue vie !

Rinus

Fourni par Blogger.