Header Ads

Sans voix mais pas silencieux


Quelques mots en réponse à ce qui n'en a pas.

L’attaque au couteau qui a coûté la vie au professeur d’histoire-géographie d’un collège des Yvelines parce qu’il a enseigné à ses élèves la liberté d’expression au moyen des caricatures publiées il y a plusieurs années, laisse sans voix.

Face à la barbarie abjecte de l’acte et à l’immensité de la bêtise crasse qui a servie de levier à ce geste inqualifiable, beaucoup d’entre nous ne peuvent avoir de mots. Mais ce n’est pas une raison pour rester silencieux !

Car il est des moments où le bruit est vital. Le bruit de ceux qui refusent tout régime de terreur, toute entrave à cette liberté chérie, dont la liberté d'expression est une composante fondamentale. « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions » nous rappelle la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. 

Ce bruit doit donc être entendu par les sympathisants, les dégénérés et les trépanés de l’intégrisme, de l’oppression et de l’arbitraire qui font rage dans nos sociétés.


La liberté ne se décrète pas. Elle se défend.


Mais ce bruit doit aussi être perçu dans les oreilles des complices indirects et moins fanatiques, qui justifient tout de même implicitement les châtiments en refusant de les condamner pleinement au détour d’un « oui, mais ». 

Face à ceux-là , à leur surdité et leur aveuglement, nos idées républicaines et libertaires doivent se faire entendre sans relâche, et nos actes être visibles !

Car aucune critique, ni aucune idée ou caricature envers un dogme, un rite, un personnage ou un ordre établi de quelque nature sacrée que ce soit ne mérite une menace, une action violente voire dans le plus dramatique des cas, une mise à mort au prétexte que cette critique, idée ou caricature puisse avoir dérangée, choquée, meurtrie ou heurtée certaines convictions.

La liberté d’expression ne peut être remise en cause.

C'est dans cette lutte que votre site d'analyses teintées  de sang et d'or s'inscrit, à son échelle.

Fourni par Blogger.