Header Ads

De l'avantage d'être né


Deux ans après sa création, le site s'est fait peu à peu une place parmi la vie gravitant autour de la planète RCL.


La propagation dans le tissage Sang et Or de Lens absolu est certes moins fulgurante que celle observée chez le Covid-19, star de l'actualité mondiale de ces dernières semaines, mais elle est remarquable en tout point malgré tout.

À l'origine de tout, pas de mur de Planck, car tout y est limpide ! L'objectif naît de cette volonté d'offrir à celles et ceux qui le souhaitent un regard plus profond sur la vie du Racing. 

Pour ce faire, plusieurs types d'outils : d'abord ceux que je peux développer au travers de mon activité professionnelle : graphiques, tables de données, statistiques. Ensuite, ceux issus de ma relative connaissance du club et de son environnement, forte de vingt-cinq années de passion consommée. Enfin, les outils émanant d'un de mes plus vifs plaisir : l'écriture. Lecteur assidu et régulier de la presse, notamment sportive, j'ai toujours aimé réutiliser les codes des différents canards que je fréquente, pour les incorporer à toutes les formes d'écrits que j'ai pu mener.

Du fond et du foot. 

Cette extension du domaine de ma propre lutte s'est matérialisée par une quantité croissante d'articles et de modules permettant une vision pertinente de la santé et de l'horizon du club Artésien. 

Loin de la polémique, du buzz ou de toutes sortes de rumeurs, j'ai souhaité le site le plus objectif et qualitatif possible. Avec également des contenus interactifs via des tournois de maillots ou plus récemment une élection de l'équipe type du RCL des trente dernières années. 

Aucun copier/coller d'autres sites lensois ni de raccourcis utilisés pour faire des clics. Pas de facilitées en traitant d'un sujet clivant ou d'une rumeur particulière. Que du fond, des arguments et du foot ! Avec également beaucoup de références  (comme l'illustration de cet article par exemple). 


Aussi, cet espace (entendez son concepteur) pourrait dans les années-lumière à venir "s'élever jusqu'à atteindre son niveau d'incompétence" pour autant que le prévoit le Principe fondé par Laurence J Peter.

Si tel était alors le cas, le temps du bilan viendra. Celui des responsabilités davantage encore, analogue à celui d'un soir d'avril 2002. " J’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conclusions, en me retirant de la vie politique après la fin de l’élection présidentielle." confiait  alors Lionel Jospin à ceux qui l'entendaient. 

En attendant, je continue de perpétuer cet esprit de création et de partage incarné par cet endroit, avec joie et parmi vous, en faisant fi de l'interrogation du philosophe Rémi Brague, spécialiste de la pensée médiévale " Ce qui me surprend est qu'on ait prêté si peu d'attention à cette question de la survie de l'humanité. De quel droit pouvons-nous préférer que l'aventure humaine continue plutôt qu'elle ne s'arrête ? Voilà une interrogation finalement banale, et même extrêmement simple, d'une certaine façon. Pourtant personne ne s'y est vraiment confronté au cours des dernières générations. En 1819, Schopenhauer avait posé cette question. Depuis, elle n'a pas vraiment reçu de réponse."


Et ce n'est pas aujourd'hui qu'elle en recevra une. Bon anniversaire à Lens absolu !

Fourni par Blogger.