Header Ads

Extension du domaine de la lutte


Le RCL a, ce matin, franchi une nouvelle étape dans sa reconstruction, en présentant, notamment, son nouvel entraîneur.
Les propos tenus par chacun des protagonistes présents lors de la conférence, semblent indiquer que le club de l'Artois est bien décidé à changer de dimension.


Projet - " L'important, déjà, ce sera le projet de vie. " c'est par ces mots que Montanier a décrit l'essentiel de son travail actuel et aussi, celui à venir. À savoir, retrouver l'essence même de ce qui fait le football : le collectif. L'entraîneur confirme "Avant de parler de jeu, on va parler de valeurs, d'humilité, d'état d'esprit.

Une idée simple à priori. Mais en quelques mots, le nouveau coach lensois vient de tracer la ligne rouge de son action alors même que l'on cherche encore celle de Casanova ou de Sikora. Pour matérialiser sa pensée, il en appelle à "des joueurs généreux, motivés" à "une exemplarité" ou enfin "avoir un souci collectif, du staff, aux joueurs et jusqu'aux salariés". En cela, il trouve l'appui de Pouille qui rappelle les éléments ayant fait pencher la balance en faveur de l'ex membre de la fédé "sa relation au travail, sa détermination, son attachement à l'institution, aux valeurs." Bien que les mots employés peuvent paraître galvaudés, le souffle est là. 

C'est en cela que le Racing étend son domaine de lutte. Il prend le contre-pied parfait de ce qu'il a été. Un club paraissant désorganisé, incohérent. Toujours en réaction. Toujours à contretemps. En recherche d'une formule paraissant inexistante ou de quelques coups médiatiques ou de circonstances. Avec l'idée de retrouver un passé révolu. " Je connais l'ADN du RCL. Aujourd'hui, c'est le présent. " glisse habilement Philippe Montanier. Histoire d'avertir que la refonte du club concernera tout le monde. Des joueurs au staff, des dirigeants aux salariés. Du jeu au modèle économique. De la communication et à l'organigramme. Du matériel à l'immatériel. Toute une philosophie que les sang et or veulent conquérir. 

L'axe fort au complet : Éric Roy, Philippe Montanier et Arnaud Pouille.


Mercato - "On avait un effectif très important l'an dernier avec 36 joueurs." rappelle Roy. Un constat indiscutable. De fait, le RCL a choisi de laisser repartir tous les prêts, et de ne prolonger aucun garçon arrivé en fin de contrat. Des jeunes tendent également à être prêtés cette saison. Enfin, certains joueurs vont quitter l'équipe durant ce mercato. Deux ont déjà un accord de principe.

Le Directeur sportif décrit le fond de sa pensée "On cherche plus de leadership, d'exemplarité, de motivation...un meilleur rapport au métier. Des hommes plus agressifs. Qui aiment le foot tout simplement. " Là encore, des idées simples mais claires. Limpides. Loin des joueurs dits "exotiques" au prix soldé, provenant de championnats mineurs. Loin des paris à "quitte ou double". Lens ne laisse plus la place à l'improvisation. L'extension du domaine de la lutte contre soi-même se retrouve.

Les joueurs devront aussi être principalement francophones, et connus, en amont, par les acteurs du club. Dans cette optique, Lens a déjà annoncé quatre recrues "des joueurs importants dans la construction de l'équipe" dixit Roy et d'autres à venir prochainement "on travaille sur trois postes."

L'espoir (comme Mathilde) est revenu.

Montanier, lui, a loué le "travail collégial" entrepris à l'orée de ce mercato, et a expliqué "[qu']entre un joueur avec beaucoup de talent + un mauvais état d'esprit et un joueur avec un peu moins de talent + un bon état d'esprit, je préfère le 2e profil. Je crois beaucoup en l'état d'esprit d'un joueur et d'une équipe !". Une déclaration qui rappelait ses premières interventions évoquées plus haut dans cet article. La boucle est bouclée. 

Lens suit un chemin qui paraît être parfaitement tracé. Pour cela, le club du bassin minier semble s'être rappelé, avant d'entamer une nouvelle saison dans l'antichambre du foot français, que d'un point à un autre, la distance la plus courte est la ligne droite. Et que ce principe géométrique pouvait parfaitement s'appliquer aux idées mises en place, au jeu recherché et à la voie à suivre pour retrouver la L1...dont acte. 

Fourni par Blogger.